Pour quelle raison réhabiliter un mur avant de le peindre

réhabiliter un mur avant de le peindre

En admettant que vous ayez été victime d’un accident causé par un dégât des eaux, que vous rénovez une salle de bain, une vieille habitation ou que le temps a simplement détérioré un mur, vous allez immanquablement faire le choix de le restaurer afin qu’il soit comme à son premier jour. Toutefois, réhabiliter un mur avant de le peindre ne s’improvise pas et nécessite de respecter objectivement certaines étapes pour s’adapter à la nature du mur.

Refaire une paroi

L’embellissement de vos murs passe souvent, lorsque vous investissez dans un bien immobilier à restaurer, de passer par la réparation des parois. La principale personnalisation qu’il est possible de faire, est de rénover les murs à l’aide d’enduit de rebouchage pour les fissures. Il sera nécessaire d’être en possession de papier à poncer, pour commencer la mise en place d’une nouvelle tapisserie pour ensuite réaliser la peinture.

Du côté du revêtements, l’assortiment est vaste, du papier intissé, à l’enduit décoratif, en passant par les panneaux muraux, les lambris en pvc et les stickers, les cloisons se déclinent d’une très vaste gamme de couleurs. Si repeindre un mur peut sembler facile, envisagez tout de même une certaine précision et un minimum de préparation. Utilisez de l’adhésif de camouflage pour délimiter les endroits à ne pas peindre.

Si vous ne vous sentez pas capable, faites appel à un indépendant, cela pourrait être une alternative, plutôt que de s’exciter sur une laie de papier peint qui a fait des bulles d’air ou qui soit toute tordu. Vous devrez tout de même, prévoir du temps, de la persévérance et de l’outillage. Prévoyez pour les travaux, un marche-pied, des accessoires de peinture, des chutes tissus, du polyane pour camoufler le mobilier.

Rénover un mur

Les problèmes fréquents qui obligent à la réparation d’une cloison

Les fissures : traiter le souci à la source

Votre habitation, qu’elle soit ancienne ou neuve, la structure évolue constamment. Aussi, rien de surprenant à ce que vous voyez apparaître des fissures sur ses façades. Il est fondamental d’opérer rapidement pour restreindre les dégâts et de restreindre la fissure avant qu’elle ne se propage.

En premier lieu, il va falloir quantifier la profondeur de la fente. Une fissure appelée traversante, c’est-à-dire qu’elle a traversé le mur à travers toute son épaisseur, nécessitera très certainement l’intervention d’un spécialiste. À l’inverse, si elle est superficielle, vous pouvez concevoir de la raccommoder à l’enduit de rebouchage. Il va falloir arrêter la progression en faisant une fente le long de la fissure. Ensuite, effectuer un ponçage de manière à ce que cela devienne bien lisse, puis nettoyez avec un chiffon.

Maintenant, remplissez avec l’enduit. Si par malchance la fissure est grande, finir le processus avec un morceau de grillage spécial réparation et recouvrez d’une mince couche d’enduit. Lissez l’ensemble et laissez sécher le temps préconisé par le fabricant. Finissez-en ponçant au papier de verre fin et nettoyez.

L’humidité : localiser l’origine de la nuisance

Un problème d’humidité est la bête noire pour tout locataire. Elle détériore vos cloisons. Pour chasser les moisissures, les odeurs nauséabondes, et les acariens, il faut déterminer la source de l’infiltration. Autrement, toute tentative de rénovation sera vaine.

En cas de moisissures, nettoyez la surface en produisant un léger polissage pour un nettoyage en profondeur. Lessivez, épongez, et appliquez un fongicide sur votre support. En cas de salpêtre, tournez-vous vers un produit à votre disposition dans un magasin de bricolage. Il est obligatoire de vous équiper de gants et de lunettes de protection. Finissez par une couche de finition. Envisagez aussi la pose d’un système de ventilation de type VMC pour éviter ce genre de désagrément dans le futur.

La finition et la décoration des parois

La rénovation en plaques de plâtre

Si votre mur est fissuré, il est totalement envisageable de le dissimuler sous des plaques de plâtre pour retrouver des jolis murs. Dans l’optique ou vos murs, seraient exempts de moisissures, que ses aspérités soient inférieures à 15 mm et qu’ils s’avéreraient parfaitement droits, il est possible de poser le placo directement sur la paroi. Autrement, il faudra trouver une solution pour poser un doublage sur rails métalliques. Pour terminer, vous êtes libre de choisir la finition à adopter sur votre paroi.

L’usage de la large gamme de lambris

Les panneaux de lambris peuvent être également très utiles au moment de cacher les aspérités du mur. Il demeure 2 façons d’installer ce produit : la mise en place agrafée sur une structure et mise en place collée. Le premier cas présente l’avantage de pouvoir mettre à l’intérieur un isolant. Cela peut être une très bonne solution pour aménager une chambre d’enfants.

Lambris bois

L’usage de toile de verre pour réhabiliter un mur avant de le peindre

Ce matériau est une éventualité couramment utilisée pour dissimuler une cloison en mauvais état. Très solide, elle est assez esthétique grâce à ses nombreux modèles en relief ou lisse. Elle peut même être peinte en respectant une couche inférieure indispensable avec de la peinture acrylique, puis une seconde passe de finition. La pose est similaire à celle de la tapisserie. Cependant, veillez à bien préparer convenablement du support destiné à recevoir le tissu de verre en la débarrassant de l’humidité potentielle.

La toile tendue à poser sur le mur

Aussi appelée mur tendu, la toile murale est une bonne option de rénovation qui peut apporter une seconde jeunesse à son local, tout en cachant les diverses imperfections du support. C’est une toile solide, tendue sur des profilés, qui épouse toutes les lignes de salle. Simple a fixé, son installation n’engendre pas beaucoup de déchets ni de résidus de poussière. Le plus souvent fabriquée avec une personnalisation sur-mesure, celle-ci tend à s’imposer comme la solution tendance pour rénover un mur ou un plafond.

error: Content is protected !!