La ventilation mécanique contrôlée VMC : Santé et confort

La ventilation mécanique contrôlée VMC

La ventilation mécanique contrôlée VMC, est un équipement primordial puisqu’il est utile de renouveler l’air de votre appartement. Elle vide l’air impure des pièces d’eau et fait pénétrer l’air frais issu de l’extérieur dans les pièces de vie.

Un appartement bien purifié est considéré comme un indispensable pour le confort et la santé de ses résidents. Il ne s’agit pas d’un luxe optionnel, mais d’une obligation. L’aération générale et continue des appartements est imposée réglementairement depuis l’arrêté du 24 mars 1982.

L’air intérieur de nos maisons est cinq à six fois plus pollué que l’air de l’extérieur. Un véritable souci quand on détermine que l’on passe environ 15 heures de manière quotidienne dans un espace fermé.

L’air intérieur, est composé en moyenne de 78 % d’azote, 21 % d’oxygène, de dioxyde de carbone, de vapeur d’eau et de différents gaz rares. Il peut, qui plus est se détériorer avec la présence des COV (composés organiques volatiles), issu de l’évaporation de solvants. De plus, les produits issus de la droguerie, matériaux d’embellissement de votre intérieur sont énormément de nids à COV. Sans oublier les poussières, formaldéhydes et autres allergènes. Une VMC performante est le moyen le plus sûr de proposer un renouvellement de l’air intérieur.

Comment s’assurer du bon fonctionnement de la vmc?

Dès lors que celle-ci est installée, la ventilation mécanique contrôlée (VMC), relativement silencieuse, fonctionne de façon continue. Pour être sur qu’elle marche bien, il est important d’effectuer un entretien régulier des éléments, et aussi des bouches d’aspiration et des grilles d’aération. De même que sur n’importe quel accessoire, la poussière s’accumule de la même manière sur les systèmes de la VMC.

En entretenant régulièrement cette VMC, et particulièrement son système d’aération, vous êtes sûr de profiter d’un air propre et d’éviter tout risque de moisissures. Pour s’assurer que les bouches d’extraction marchent bien, mettez une feuille devant les grilles. Si celle-ci est instantanément aspirée, ainsi, le système fonctionne correctement. A l’inverse, vous devrez rechercher d’où vient le problème. C’est pareil pour les bouches d’aération, si le morceau de papier est soufflé, ainsi celles-ci fonctionnent normalement.

Nettoyage bouche aération

Tous les types ventilation mécanique contrôlée VMC

Il existe deux modèles de VMC, la simple flux et la double flux. Présentation des deux systèmes :

1- La VMC simple flux :

Le choix de d’une VMC simple flux est assez commune. Le tarif de ce système de ventilation mécanique contrôlé est plus abordable, ce qui la rend plus prisée pour les propriétaires neufs ou anciens. Elle est composée d’un extracteur d’air, mis en place dans le grenier, qui est coordonné aux bouches d’extraction par des gaines.

Cette VMC silencieuse peut être auto-réglable, c’est-à-dire qu’elle offre un débit régulier d’air. L’inconvénient est que dépense de celle-ci est plus conséquente que les autres modèles à simple flux. Le modèle de VMC à simple flux hygro-réglable est quant à lui plus intéressant. Celui-ci régule le débit d’air en fonction du taux d’hygrométrie de la pièce où sont installées les grilles. Lorsque celui-ci est bas, l’usage est atténué, pour réaliser des économies d’énergie avantageuses.

Pour terminer, les VMC simple flux sont accompagnées de plusieurs modèles de grilles d’aération. Les auto-réglables demeurent ouvertes au quotidien, pour une aération en permanence. Celles dites hygro-réglables s’installent avec les VMC intégrant la même technologie, pour s’adapter au niveau d’humidité de la pièce. Pour ce qui est des bouches à détection de présence, elles permettent la réduction de la consommation de la VMC. Elles ne se mettent en route qu’en présence d’un individu, cela est idéal à l’intérieur des toilettes ou de la salle de bain.

2- Les VMC double flux :

Tout comme son congénère à simple flux, la ventilation mécaniquement contrôlée à double flux est nécessaire pour extraire l’air impure de l’intérieur et ramener de l’air nouveau à l’intérieur de la maison. La différence d’aspiration entre les deux est due à l’échangeur thermique. Celui-ci récupère l’air intérieur qui est pris de la pièce et s’en sert pour refroidir ou réchauffer l’air qui est absorbé de l’extérieur.

La gamme de prix de ce modèle est plus élevé que celui à simple flux, mais les économies qu’il engendre sont intéressante. La VMC peut être thermodynamique. Ça veut dire qu’elle profite d’un mécanisme de pompe à chaleur qui régule la température de l’air qui provient de l’extérieur. Pour cette catégorie de VMC, envisagez de combiner le montage de bouches de ventilation à l’intérieur des pièces à vivre autres que les pièces d’eau. L’installation de la VMC double flux et son entretien demandent une bonne expertise. Il est préférable de confier cette tâche à une entreprise. C’est le système idéal pour régler les soucis d’humidité dans un sous-sol aménagé.

Pose VMC

Avantages et inconvénients de la VMC

Avantages de la VMC à simple flux :

  • Produit abordable par rapport à la VMC double flux.
  • Consommations d’électricité réduites
  • Entretien simple.
  • Système hygro B qui permet une vraie régulation suivant la présence d’activité dans l’habitation.
  • Vitesse réglable selon le besoin.
  • Encombrement assez faible, l’installation est facile en travaux de rénovation pour remplacer une ventilation naturelle.

Inconvénients de la VMC simple flux :

  • Pertes d’efficacité par changement d’air plus conséquentes et donc un accroissement de la facture de chauffage de façon relativement faible.
  • Provoque parfois de manière légère, des flux de passage d’air froid fréquemment noté autour des ouvertures.

La VMC : un appareil efficace pour garantir votre santé

Une ventilation mécanique contrôlée VMC, a pour fonction principale de garantir l’hygiène de l’air. Elle permet de combattre les problèmes de renouvellement de l’air intérieur et la hausse de l’hygrométrie dans l’air. Les champignons ou les acariens peuvent occasionner des pathologies, particulièrement des voies respiratoires. Les particules fines sont maintenant reconnues comme étant cancérigènes. Désormais, les nouvelles normes de bâtiment basse consommation (BBC), norme RT 2012, obligent aux habitations une herméticité maximale. Une VMC est donc indispensable pour assurer et garantir un air sain à l’intérieur de votre logement et évacuer une pollution intérieure trop importante.

error: Content is protected !!